Quand vous êtes face à une situation risquée, plusieurs hormones boostent votre organisme pour vous aider à surmonter le danger et cela engendre un stress. La plus connue d’entre elles est l’adrénaline. Surnommée « l’hormone guerrière », elle mobilise toute votre énergie disponible et aiguise instantanément vos sens. Quant au cortisol, il est produit en masse quelques minutes après la poussée d’adrénaline.

Ses effets sont moins perceptibles mais extrêmement importants. Il participe activement à la production d’énergie en transformant les réserves de graisse en sucres. Il dirige également cette énergie au bon endroit, comme dans les muscles de vos jambes si vous devez prendre la fuite !

Le cortisol contribue réellement à vous sauver la vie. De plus, en dehors des pics de stress, il contribue également à maintenir l’équilibre énergétique de votre organisme, tout au long de la journée. Cependant, l’organisme ne fait pas vraiment de différence entre les différentes situations stressantes. En d’autres termes, il ne se contente pas de produire du cortisol uniquement dans les situations dangereuses : il le fait également si vous êtes coincé dans les bouchons, si vous êtes stressé au travail, etc. Ce qui entraîne un excès fréquent de cortisol, préjudiciable à votre santé.

Le stress est un des éléments liés aux prises de poids

Le stress, prise de poids

Cette hormone favorise en particulier la prise de poids.

Pourquoi ? Tout simplement parce qu’après le pic de stress, elle déclenche le signal de faim pour reconstituer vos réserves de graisse. Ne soyez donc pas étonné d’avoir souvent des fringales si votre vie est stressante. 

La prise de poids se concentre alors principalement autour de la taille : le cortisol, produit par les glandes surrénales, a ainsi très rapidement accès aux réserves en cas de besoin. D’autre part, en période de stress, les cellules du corps deviennent temporairement résistantes à l’insuline (hormone régulant la quantité de sucre dans le sang), pour mobiliser au maximum votre énergie.

Une exposition constante au stress favoriserait ainsi l’apparition de diabète de type 2. Comment réduire alors le taux de cortisol ? N’hésitez pas à employer diverses méthodes telles que : écouter de la musique douce, offrez-vous des massages relaxants et pratiquer régulièrement un sport !